Chômage

Chômage

Si, en tant que ressortissant de l'UE, vous avez travaillé pour la dernière fois en Allemagne en étant soumis à l'assurance obligatoire et que vous perdez votre emploi, vous pouvez avoir droit à des allocations de chômage. L'allocation de chômage est destinée à assurer la sécurité sociale des travailleurs qui perdent leur emploi. 

1. Généralités

Le principe fondamental est le suivant : Si vous vous retrouvez sans emploi, vous devez contacter les services de l'emploi du pays où vous avez travaillé en dernier lieu.

Attention : Si vous travaillez dans un pays autre que celui dans lequel vous vivez (par exemple, les travailleur·euse·s transfrontalier·ère·s), des règles spéciales s’appliquent.

Votre droit aux prestations de chômage est soumis aux mêmes conditions que pour les ressortissants du pays dans lequel vous avez travaillé en dernier lieu. Les périodes d'emploi et d'assurance acquises dans d'autres pays seront prises en compte dans le traitement de votre demande.

Toute personne ayant travaillé en Allemagne pour la dernière fois et qui se retrouve au chômage n'est pas laissée à elle-même, mais reçoit une aide de l'État sous certaines conditions. Vous ne recevrez pas seulement une aide financière. Pour votre recherche d’emploi, vous avez également la possibilité d’utiliser les services de l’Agence fédérale pour l’Emploi. Les agences pour l'emploi et les Jobcenters disposent d'un large éventail d'instruments de financement (par exemple, la formation et la formation continue), qui sont prévus aux livres II et III du Code social allemand.

2. Allocation de chômage

Si vous avez travaillé pour la dernière fois en Allemagne, vous avez droit à des allocations de chômage sous certaines conditions. Une condition préalable est que vous ayez déjà travaillé pendant une certaine période. En règle générale, vous devez avoir travaillé pendant au moins 12 mois au cours des 30 derniers mois et être assujetti aux cotisations d'assurance sociale. Si votre emploi est essentiellement de courte durée, c’est-à-dire limité au départ à 14 semaines maximum, 6 mois de travail peuvent également suffire.

Conseil : Les périodes d'emploi dans d'autres pays de l'UE peuvent également être prises en compte. Celles-ci peuvent être vérifiées à l'aide du formulaire PD U1. Vous trouverez des informations à ce sujet dans la fiche d’information sur les allocations de chômage et l’emploi à l’étranger publié par l’Agence fédérale pour l’Emploi.

Si vous vous retrouvez sans emploi ou si vous avez appris que vous allez bientôt perdre votre emploi ou votre place de formation, vous avez l'obligation de vous inscrire auprès de l'agence pour l'emploi compétente afin de rechercher un emploi.

Attention : Vous devez vous inscrire en personne à l'agence pour l'emploi compétente pour la recherche d'un emploi au moins 3 mois avant la fin de votre emploi. Si vous apprenez la cessation de votre emploi moins de 3 mois à l'avance, vous devez vous présenter personnellement à l'agence pour l'emploi compétente dans les 3 jours. Afin de respecter ce délai, vous pouvez également nous contacter par téléphone (numéro de service gratuit : 0800 4 5555 000) ou vous inscrire en ligne pour la recherche d’emploi. Le rendez-vous individuel peut avoir lieu à une date ultérieure. Si vous ne respectez pas ce délai, vous êtes menacé d'une période de blocage pendant laquelle vous ne recevrez aucune prestation au titre du SGB III (allocation de chômage I).

Vous trouverez de plus amples informations sur les allocations de chômage dans la brochure destinée aux chômeur·euse·s publiée par l’Agence fédérale pour l’Emploi.

Vous pouvez emporter votre droit à l’allocation de chômage avec vous dans un autre pays de l’UE pendant 3 à 6 mois pour y chercher du travail. Cela signifie que vous pouvez faire venir en Allemagne vos allocations de chômage d'un autre pays de l'UE pour y chercher du travail. Et inversement, vous pouvez emporter votre allocation de chômage allemande avec vous dans un autre pays de l'UE. Vous trouverez des informations à ce sujet dans la fiche d’information sur les allocations de chômage et l’emploi à l’étranger publié par l’Agence fédérale pour l’Emploi.

Attention : Si vous souhaitez emporter vos allocations de chômage avec vous dans un autre pays, vous devez d'abord contacter votre agence pour l'emploi et remplir certaines conditions. Dans le cas contraire, vous risquez de perdre votre droit aux prestations.

3. Minimum individuel

Le minimum individuel vous donne les moyens financiers minimums dont vous avez besoin pour vivre.

Les personnes en mesure de travailler et à la recherche d’un emploi, qui n’ont pas droit à des allocations de chômage ou dont les revenus sont trop faibles, reçoivent des allocations citoyennes en vertu du livre II du Code social allemand (SGB II).

Les personnes qui ne sont plus aptes au travail, par exemple en raison d'une maladie ou de l'âge de la retraite, et qui ne peuvent donc pas travailler, reçoivent une aide conformément au livre XII du Code social allemand (SGB XII).

Attention : Les citoyen·ne·s de l’UE sont soumis·es à des réglementations particulières en ce qui concerne l’accès à ces prestations sociales :

Vous pouvez percevoir des prestations en vertu du Code social (SGB II) si vous

  • travaillez en Allemagne mais ne gagnez pas suffisamment pour subvenir à vos besoins, ou
  • avez travaillé plus d’un an en Allemagne et êtes devenu·e involontairement chômeur·euse. Si vous avez travaillé pendant moins d'un an, les prestations sont limitées à 6 mois.

Les personnes seules ou les parents isolés ayant droit aux prestations reçoivent actuellement 563 euros par mois. Les frais raisonnables de logement et de chauffage seront également pris en charge. Vos revenus sont pris en compte.

Si vous séjournez en Allemagne uniquement dans le but de chercher du travail et que vous n’avez pas travaillé ici assez longtemps auparavant, vous ne recevrez des prestations conformément au livre II du SGB II (minimum individuel) et au livre XII du SGB (aide sociale) qu’après un séjour légal de 5 ans en Allemagne.

Si vous n’avez pas droit à l’aide sociale mais que vous avez besoin d’aide, vous pouvez recevoir des prestations conformément au livre XII du SGB pour la nutrition, l’hygiène personnelle et la santé ainsi que pour le logement et les repas (prestations transitoires) jusqu’à votre départ du pays ou pour un maximum d’un mois en l’espace de deux ans. Ces prestations peuvent être accordées dans des cas individuels en cas de difficultés particulières (par exemple, impossibilité de voyager) au-delà d'un mois.

Attention : Vous n'avez pas besoin d'avoir la volonté de quitter le pays pour recevoir des prestations transitoires ! Par conséquent, cette volonté de quitter le pays n'a pas besoin d'être documentée.

Vous trouverez des informations détaillées dans la fiche d’information sur l’allocation citoyenne/aide au revenu - minimum individuel pour les demandeurs d’emploi livre II du SGB de l’Agence fédérale pour l’Emploi. Vous pouvez également utiliser le catalogue des questions et réponses du ministère fédéral du travail et des affaires sociales.

Conseil : Si vous avez droit à des prestations sociales en Allemagne, cela vaut également pour les membres de votre famille qui vivent en Allemagne.

retour au pilote